Dix petites poupées. B.A. Paris / Livre de Poche, 2019 – Public conseillé : Adulte

RESUME :

Layla, une jeune fille de 19 ans disparaît en pleine nuit sur une aire d’autoroute. Elle revenait d’une semaine de ski à Mégève avec son petit ami Finn. Son corps n’a jamais été retrouvé. Que s’est-il passé cette nuit- là ? Que cache Finn ? A t’il dit toute la vérité sur cette disparition ? Douze ans plus tard,Finn a refait sa vie et s’apprête à épouser la soeur de Layla, Ellen. C’est alors que de mystérieuses poupées russes, des Matriochkas apparaissent dans leur vie. Ces poupées avaient une signification particulière pour les deux sœurs. Et si Layla était encore en vie ?

MON AVIS :

J’avais pris beaucoup de plaisir à découvrir cet auteur avec le livre « Derrière les portes » et pour celui-ci, j’ai un avis mitigé. Je n’ai pas ressenti le malaise que j’avais éprouvé lors de son premier livre, je n’ai pas retrouvé un rythme soutenu qui m’avais captivé et avais réussi à me tenir en haleine. C’est un bon livre mais il ne m’a emballé. L’intrigue est bonne mais je ne l’ai pas trouvé assez transcendant à mon goût. Le manque de rebondissements a eu raison de moi. J’ai trouvé que c’était lent à démarrer. Quant a Ellen, elle m’a dérangé. Pour tout vous dire, je n’ai pas aimé son personnage, je l’ai trouvé fausse. Pour ce qui est de Finn, je l’ai trouvé antipathique et imbu de lui-même. C’est clair, que je ne me suis pas attaché aux personnages.

J ‘ai compris rapidement ce qui allait se passait et et j’avais envie d’en finir très vite. En revanche, je ne m’attendais pas à un dénouement de la sorte. J’ai trouvé cela un peu tiré par les cheveux. Je ne vous en dis pas plus car ça serait révéler l’intrigue. Je vous laisse découvrir et et vous en faire votre propre avis.

EN BREF :

C’est un livre qui plaira sans aucun doute aux amateurs du genre mais pour celui-là je passe mon chemin.

Ce livre a été lu dans le cadre du Prix des Lecteurs du Livre de Poche 2020,catégorie Polar. « Isa »