Et ton coeur qui bat. Carène Ponte / Michel Lafon, 2020. Public conseillé : Adulte

[SP] Je remercie infiniment NetgalleyFrance et les éditions Michel Lafon pour m’avoir permise de découvrir ce roman.

RÉSUMÉ :

Roxane travaille pour la société « Voyag’Elles », société qu’elle a créé avec son amie, Sam. Depuis deux ans, elle tient la partie blog, plus ciblée sur les villes et régions françaises. où elle partage ses découvertes et ses coups de cœur. Dans le cadre de son travail, elle part pour le week-end en Camargue où elle va séjourner dans un hôtel atypique : Dans chaque chambre il y’a un chien qui peut-être adopté. Original, non ? Ce séjour dans cet hôtel va être l’occasion pour Roxane de faire le point sur sa vie et peut-être le début d’une nouvelle vie ?

MON AVIS :

J’ai découvert Carène Ponte, l’année dernière avec la romance « Vous faites quoi pour Noël », que j’avais adoré, d’ailleurs. Avec ce livre, l’auteure change de registre et nous embarque dans un récit dramatique où les thèmes abordés sont l’acceptation, les drames de la vie, le pardon et la résilience.

Très vite le lecteur comprend qu’il s’est passé quelque chose de terrible dans la vie de Roxane. Très peu d’indices, fuitent… J’ai avancé dans ma lecture en marchant sur la pointe des pieds car j’avais peur d’apprendre ce qui s’était passé. C’est un livre plein de tendresse et de bienveillance que nous délivre Carène Ponte. Je me suis prise d’affection pour Roxane, une jeune femme sympathique que j’avais envie de prendre dans mes bras pour la consoler. Les autres personnages sont tout aussi attachants et on peut s’identifier à eux. J’ai aimé également la rencontre de Roxane et de Gwenole, ce vieil homme séjourne à l’hôtel pour rendre visite à sa femme atteint de la maladie d’Alzheimer. Cette rencontre va leur faire du bien à tous les deux.

C’est une histoire touchante et en même temps, il y’a des passages où j’ai rigolé. Carène Ponte est arrivée à me toucher et à m’émouvoir. Avec son écriture pleine de sensibilité et de délicatesse, sans jamais tomber dans le pathos, elle arrive à toucher la corde sensible du lecteur. C’est un livre qui est porteur d’un beau message d’espoir et qui fait du bien en même temps. J’ai pris plaisir à découvrir ce roman et j’ai passé un agréable moment de lecture.

« Ceux qui sont partis ne le sont jamais vraiment tant qu’on continue à les aimer et à penser à eux… »

EN BREF :

Je vous le recommande vivement, c’est un livre qui ne pourra pas vous laisser indifférent.e