Deux îles, deux histoires / Laurence Oleggini et Frédérique Ulrici. – Éditions Orphie, collection Différences, 2020.

[SP] Je remercie infiniment les éditions Orphie pour la réception de ce service presse

 

RÉSUMÉ : ( de l’éditeur)

Cela fait longtemps, très longtemps que l’île de Haïti n’a pas connu un peu de stabilité. Mais lorsqu’un séisme frappe le pays et que nous sommes en pleine procédure d’adoption, tout se complique.

A travers cette première aventure réelle, celle de mon fils, vous allez plongez dans une adoption qui se déroule dans un pays chaotique à travers les déboires du système français !

La deuxième aventure se poursuit à l’île de la Réunion. Les anecdotes peuvent être émouvantes et étonnantes par leur caractère intrusif au sein de notre famille.

Futurs adoptants… courage, la ténacité paye !

 

MON AVIS :

Un couple tombe amoureux puis rapidement s’installe ensemble. La vie à 2 c’est géniale, mais il manque une chose pour l’épanouissement du couple : l’arrivée d’un enfant. Eh ben, ce n’est pas si simple que ça en a l’air. Ça ne veut pas marcher ! C’est le début du cycle infernal, d’analyse et de piqûres et malheureusement ça ne marche toujours pas !
Ça sera une adoption, c’est décidé ! C’est parti pour les démarches administratives, les procédures, entretiens avec les assistantes sociales. Il faut se rendre à l’évidence, il y a très peu d’enfants à l’adoption en France et donc il faut se tourner vers l’internationale et ce sera Haïti !

En 2010, le tremblement de terre à Haïti va  accélérer les choses. Des milliers d’enfants sont livrés à eux-mêmes dans les rues. D’autres sont placés dans des crèches dans l’attente de futurs parents. Il faut faire vite car l’enfant qui est destiné à ce couple, est souffrant.  Les conditions sanitaires sur l’île sont mauvaises et se dégradent de jours en jours. Il faut d’urgence rapatrier le jeune enfant dans un hôpital afin qu’il soit correctement soigné.
C’est dans ce contexte, que l’auteure, Laurence Oleggini nous raconte son parcours de parent adoptant. C’est un témoignage plein de tendresse et de réalisme.

L’auteure se met à nu et se dévoile au fil des pages. C’est son histoire, elle est poignante et déchirante, c’est l’histoire de son couple, c’est l’histoire de l’amour, de la famille, c’est histoire de son fils, c’est l’histoire de la vie.  Elle nous transporte entre la Réunion et Haïti et nous fait voyager. Elle met également le doigt sur les aberrations administratives mais aussi sur le regard de la société, lors de leur retour à la Réunion.
J’admire le courage du couple formé de Laurence et de Laurent. Ils n’ont jamais baissé les bras, leur force réside dans leur couple, ils sont unis dans l’adversité. C’est un parcours semé d’embûches que tous les 2 ont vécu en Haïti . Ils vont découvrir  là-bas la réalité du terrain avec les lourdeurs administratives qui n’en finissent plus ! C’est incroyable. Mais ils ne baisseront pas les bras  et iront jusqu’au bout pour atteindre leur rêve de ramener leur enfant chez eux, à la Réunion. Ce témoignage est bouleversant et il est à découvrir absolument !

EN BREF :

Vous l’aurez compris, j’ai adoré lire ce livre et je vous le recommande chaleureusement. Je le conseille également aux futurs parents adoptants pour qu’ils continuent de croire en leur rêves, que le combat est long, très long mais qu’il en vaut la peine ! C’est un livre qui nous délivre un joli message d’espoir.