Madame B / Sandrine Destombes. Hugo Roman, 2020. Public conseillé : Adulte

[SP] Je remercie infiniment NetGalleyFrance et les éditions Hugo Roman pour m’avoir permise de découvrir ce livre.

RÉSUMÉ :

Blanche Barjac est ce qu’on appelle dans le métier « un nettoyeur professionnel », un nom qui ne s’accorde pas au féminin. Ça veut dire quoi ? Les criminels font appel à elle, celle-ci a pour mission de nettoyer la scène de crime, faire disparaître les indices et les cadavres, pas très commode comme métier, non ? Sous la houlette d’Adrian, son beau-père, elle travaille pour la société RecureNet & Associés. Blanche est connue dans le métier et s’est fait un nom. Pour sa dernière mission, elle reçoit un mail du Limier, le tueur à gages par excellence qui lui confie une nouvelle tâche , ce qui n’est pas au goût d’Adrian. Et voila que celui-ci disparait ! Quel est le rapport entre sa disparition et le limier ? C’est ce que va devoir résoudre Blanche en allant chercher des réponses dans son passé.

MON AVIS :

Voici un polar à la française que j’ai pris plaisir à découvrir. C’est un vrai jeu de piste auquel j’ai assisté : nous allons suivre Blanche, dans sa quête de retrouver Adrian car le temps presse. C’est une course contre la montre ! Le lecteur va devoir bien s’accrocher dans tous les sens du terme et surtout ne pas perdre le fil de l’histoire. C’est ce qui m’est arrivé et j’ai du revenir en arrière car il y a des petites choses qui m’ont échappé et cela a son toute son importance. Les chapitres s’enchaînent  avec une fluidité étonnante : la plume de l’auteure est efficace, précise et incisive. L’auteur distille au fil des pages des éléments qui ont pour but de semer le trouble dans nos esprits. Elle excelle dans la manière de nous manipuler et nous retourner le cerveau. Cela a fonctionné sur moi à merveille ! J’ai émis beaucoup de scénarios et le final est bluffant. C’est un livre qui se laisse dévorer et qui m’a tenue en haleine toute une nuit.

Dans ce livre, Sandrine Destombes nous dresse une galerie de portraits de personnages, torturés avec des fêlures et au passé sombre et douteux. J’ai tout particulièrement aimé le personnage de Blanche qui avec sa personnalité troublante et ses légères amnésies partielles a su retenir mon attention. J’avais envie de la connaître un peu plus, de gratter sous la surface. J’ai trouvé la relation qu’elle entretient avec son beau-père, ambiguë et je me suis posée moult questions, qui ont trouvé réponse à la fin du livre. . … Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. L’auteure a su m’embarquer dès les premières pages et m’emmener là où elle le voulait. Je suis allée de surprises en surprises, les twists sont au rendez-vous. Ce qui rend également ce livre intéressant et original, c’est de voir cette jeune femme accomplir des tâches qui sont à la limite de l’insoutenable Il faut tout de même avoir le cœur solide pour déplacer des cadavres, nettoyer le sang… J’ai apprécié le souci du détail, c’est minutieusement bien décrit : comment elle nettoie la scène de crime, c’est comme si on y était ! C’est une auteure que je vais prendre plaisir à suivre et à surveiller ses sorties littéraires.

« Tu en fais une tête ! Dit Adrian en s’asseyant. On dirait que tu as vu un fantôme. Je ne suis pas encore mort, tu sais ?« 

EN BREF :

C’est un excellent polar que je vous recommande vivement. Préparez-vous à passer un bon moment de lecture et surtout fermer la porte de votre congélateur, sait-on jamais un cadavre s’étant glissé !

Article rédigé par Isa