Meurtre bénévole, tome 1. Catherine Secq – Edition Librinova, 2019

[ SP] Je remercie infiniment l’auteure pour l’envoi de ce service presse

 

RÉSUMÉ: ( de l’éditeur )

Un patron retrouvé mort sur son bureau. Une association où tout le monde se déteste et pourrait être auteur du meurtre. Je me souviens bien de cette affaire. Quand je pense que certains croyaient qu’il dormait, le beau directeur… Elles sont nombreuses à l’avoir pleuré, ce serial lover. Paix à son âme ! Dans cette affaire, et pour une fois, j’ai dû faire le tri parmi de trop nombreux coupables potentiels. Aidée de mon jeune adjoint charmant quoique maladroit, je suis allée chercher le meurtrier là où l’on ne l’attend pas. Je n’ai pas hésité à soulever les tapis et la poussière, pour nager dans les eaux troubles de personnalités déroutantes. À force de tirer le fil de la pelote, la vérité a fini par éclater, mais pas sans éclabousser tout ce joli petit monde.

 

MON AVIS :

Qui pouvait bien en vouloir à Monsieur Marc-Antoine de la Chapelle, jeune et beau étalon, directeur de l’association ANUV ? C’est sur fond de meurtre et d’écologie, que nous faisons la connaissance d’une commissaire au caractère bien  trempé ! Josiane n’a pas la langue dans sa poche et ne se laisse pas faire et j’adoore ! Pourtant, elle va devoir s’armer de patience pour résoudre cette affaire qui n’est pas si simple qu’elle en a l’air ! En effet,  beaucoup trop de personnes gravitait autour de la victime et de plus chacun d’entre eux avait un mobile pour vouloir l’assassiner. C’est accompagné de son acolyte Paul, un duo atypique qu’elle se lance dans une enquête qui démarre sur des chapeaux de roue ! Ici pas d’effluves de sang mais une intrigue bien ficelée.

Je me suis laissée embarquer dans cette histoire où la vérité ne sera dévoilé qu’aux dernières pages. J’ai été bluffé car je n’ai rien vu venir : les apparences sont souvent  trompeuses !

Catherine Secq nous dépeint une galerie de personnages haut en couleurs. Ils sont si bien décrits qu’on a aucun mal à se les représenter.

Le style de l’auteure est fluide, truffée de détails, avec une bonne dose d’humour. C’est un livre qui se déguste et qui se lit rapidement. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j’ai adoré ! Je kiffe le commissaire Bombardier et j’ai hâte de la découvrir dans de nouvelles aventures.

C’est un livre qui me change de mes polars habituels et qui fait du bien surtout en ce moment ! Ce roman est une bombe !

Petit plus : J’ai bien aimé les croquis de la commissaire qui m’ont permis également de mener l’enquête.

 

EN BREF :

Laissez-vous séduire par ce polar qui vous surprendra je vous l’assure !