Et que ne durent que les moments doux. Virginie Grimaldi / Fayard, 2020.

RÉSUMÉ :

L’une vient de donner naissance à une petite fille arrivée trop tôt. Elle est minuscule, pourtant elle prend déjà tellement de place.
L’autre vient de voir ses grands enfants quitter le nid. Son fils laisse un vide immense, mais aussi son chien farfelu.
L’une doit apprendre à être mère à temps plein, l’autre doit apprendre à être mère à la retraite.

MON AVIS :

Les livres de Virginie Grimaldi sont comme des bonbons, c’est un plaisir de les déguster à chaque fois. Virginie  a le don de nous transporter, de nous faire vibrer.

Dans ce livre, elle aborde le thème de la maternité à travers deux personnages : d’un côté il y a Élise, tout juste cinquante ans qui doit apprendre à vivre après le départ de ses enfants et de l’autre côté Lili  qui vient d’accoucher d’un bébé prématuré et commence tout juste  sa vie de jeune maman, avec ses doutes, ses peurs et angoisses.

C’est une histoire pleine de douceur et  d’amour.  Les personnages sont attachants que je n’ai pas vu le temps passé. Je me suis sentie proche d’Élise qui se retrouvant seule,  cherche comment occuper son temps : elle qui a consacré sa vie à ses enfants. C’est un personnage drôle et touchant. Elle m’a bien fait fait rigolé avec ses textos envoyés à ses enfants. Je me suis projeté et je me suis vu dans plusieurs années ( quand ma poucinette volera de ses propres ailes) et me suis demandé comment je réagirai.

« Après vingt trois ans de temps plein, je suis désormais mère à la retraite. »

La plume de l’auteure est sensible et agréable, j’ai dévoré le livre en deux jours. C’est une histoire bouleversante et touchante. Je suis passée par tout un tas d’émotions : j’ai rigolé, j’ai pleuré.

Ce livre est une  pépite livresque, une ode aux mères et au personnel soignant.  Je ne vous dis pas plus mais sachez tout de même que la fin est inattendue : je n’ai rien vu venir ! Vous l’aurez compris, j’ai adoré le lire et j’ai passé un excellent moment de lecture comme à chaque fois avec Virginie Grimaldi.

 

EN BREF :

C’est un livre que je n’oublierai pas de sitôt et que je vous recommande chaleureusement.