Rien ne t’efface / Michel Bussi. -Presses de la Cité. 2020 ( Sortie le 04 février 2021)

[SP] Je remercie infiniment les Presses de la cité pour la réception de ce service presse.

RÉSUMÉ : ( de l’éditeur)

Maddi est médecin généraliste à Saint-Jean-de-Luz, une vie comblée avec Esteban, son fils de 10 ans. Ce jour d’été là, elle le laisse quelques minutes seul sur la plage. Quand elle revient, Esteban a disparu.

MON AVIS :

Jusqu’où seriez-vous prêt.e  à aller après la perte d’un enfant ?

Perdre un enfant est la chose la plus terrible qu’un parent peut vivre, une douleur insupportable à surmonter. Seuls ceux qui l’ont vécu peuvent comprendre.

Il a suffit d’un instant, pour que Maddi se rende compte que son fils, Esteban a disparu. Elle ne veut pas croire qu’il lui est arrivé quelque chose et quand son corps est retrouvé, pour elle ce n’est pas lui, instinct maternel sans doute.

Nous la  retrouvons quelques années plus  tard sur la plage à Saint Jean Luz, celle-ci  croit apercevoir et reconnaître son regretté fils, Esteban. Mais comment est ce possible ?

Qui est ce petit garçon qui lui ressemble étrangement ? D’où vient-il ? La frontière avec le fantastique va t’elle être franchie ?

Nous suivons Maddi dans cette quête absolument folle de ce fils disparu. Pourquoi folle ? Car cela parait invraisemblable que son fils réapparaisse au bout de 10 ans et surtout dans le corps d’un gamin de 8 ans. Serait-ce une réincarnation ? L’auteur a réussit  à m’embrouiller la tête et pour ça je lui dis bravo ! Ce livre m’a tenu en haleine jusqu’au bout, c’est une lecture addictive : un livre que je ne pouvais plus lâcher. J’ai été bluffé car je n’ai rien vu venir. La fin est à la hauteur du livre, magistral !

Michel Bussi a cette faculté de dérouter le lecteur et de lui faire croire ce qu’il veut . C’est subtil et bien écrit. C’est un livre qui se lit assez vite, avec une écriture limpide et bourré d’informations, il ne pouvait que me captiver. Pour tout vous dire, je renoue avec cet auteur que j’avais délaissé il y a plusieurs années, car déçu par ses précédents romans. Ce livre est pour moi, une agréable surprise. Chaque personnage tient un rôle important dans l’histoire et il ne faut surtout pas les négliger. Je me suis rapidement attachée à Maddi, une mère fragile, désorientée  et surtout inconsolable. J’avais envie de la prendre dans mes bras et de la rassurer.

Voici un livre qui aborde plusieurs thèmes fort dont le deuil, comment survivre après la perte d’un enfant mais c’est également un livre qui nous interroge sur nos croyances, sur notre vécu.

 

EN BREF : Vous l’avez compris, j’ai adoré et dévoré ce livre.  Les fans inconditionnels de Michel Bussi, ne seront pas déçus. Pour les autres, n’hésitez pas et lisez-le ! Je vous le recommande chaleureusement.