Touche-Moi.- Susie Morgenstern, 2020. Éditions Thierry Magnier

RÉSUMÉ : ( de l’éditeur)

La nuit, dans son lit, Rose s’invente des histoires de corps qui se rencontrent, mais dans la vraie vie personne n’ose l’approcher. Son albinisme y est peut-être pour quelque chose ? Rose se sent différente et une question la hante : est-ce normal de penser autant au sexe ?
Avec beaucoup de pudeur et de malice, Susie Morgenstern fait son entrée dans la collection L’Ardeur, en abordant la question du désir adolescent avec humour et dérision.

MON AVIS :

Après avoir lu pas mal de retour positif sur la nouvelle collection, » l’Ardeur », des Éditions Thierry Magnier, j’avais hâte de découvrir ce livre. Cette collection cible avant tout le public adolescent avec pour maître-mots : lire, oser et fantasmer. Eh oui, voici des livres parlant de sexualité et il en faut pour nos ados !

Dans ce livre, nous suivons Rose, une jeune lycéenne albinos, elle est différente.  Sa peau va devenir l’objet de ses désirs car sa peau, elle peut la toucher, l’explorer le soir venu.  Des petits copains, elle n’en a jamais eu et Rose se pose pleins de questions notamment sur la sexualité.

L’auteure parle d’amour, de sexualité et de masturbation avec beaucoup de  pudeur et de  délicatesse. Malgré tout, ce roman reste une déception,  je n’ai pas réussi à accrocher à l’histoire.  J’ai trouvé dommage que l’auteure ne soit pas aller au bout de certaines scènes. C’était trop gentillet.

Ceci dit, la plume de l’auteure est fluide et agréable et c’est bien écrit.

Ce que j’ai trouvé positif dans le roman, c’est qu’il prône la diversité avec le personnage principal qui est albinos, ce qui ne se voit pas souvent dans la littérature jeunesse.

EN BREF :

C’est un livre que je recommande aux adolescents à partir de 15 ans.