Tout le bleu du ciel. Mélissa Da Costa / Livre de Poche, 2020 – Public conseillé : Adulte

[ SP] Je remercie infiniment NetGalleyFrance et les éditions Livre de Poche pour m’avoir permise de découvrir ce livre.

RÉSUMÉ

Emile, un jeune homme de 26 ans apprend qu’il en a pour deux ans au plus, il est atteint d’une forme précoce de la maladie d’Alzheimer. Il ne veut pas être un poids pour sa famille et refuse tout essai clinique. C’est décidé, il va sillonner les routes de France en camping-car et il plaque tout amis, job et famille ! Il ne sera pas seul  dans ce road-trip : il passe une petite annonce pour trouver un ou une compagne de route. C’est Joanne qui répond à l’annonce et qui s’engage à partir avec lui.

MON AVIS

Je me suis laissée emporter par cette histoire, l’auteure est arrivée à me toucher tout simplement. Nous suivons Emile et Joanne dans le sud de la France ( les Pyrénées plus précisément) traverser les beaux villages ( en passant j’ai relevé quelques noms pour un prochain séjour). C’est un voyage émouvant que nous allons vivre, fait de belles rencontres dans un climat de bienveillance.

Nous faisons la connaissance d’Emile, on en apprends un peu plus sur lui, sur sa vie d’avant. Lui qui ne souhaite qu’une seule chose c’est profiter des petits bonheurs de la vie et vivre. Quant à Joanne, j’ai aimé son côté mystérieux qui donne envie de gratter sous la surface pour découvrir les cicatrices enfouies et ce que j’ai découvert m’a ébranlé. Ce voyage va être une révélation pour Joanne, rien ne sera plus comme avant.

Nous assistons à la rencontre de deux personnes meurtries qui vont se trouver, apprendre à se connaître, se soutenir mutuellement et être heureux. C’est triste et beau en même temps. Ce livre est un torrent d’émotions, je me suis prise une claque ! La plume de l’auteure est bouleversante et fluide. J’ai aimé cette lecture car elle est vraie avec des personnages justes et attachants. Le livre aborde des thèmes forts telles que la maladie, la mort, le deuil. C’est un livre que je n’ai pas pu lâcher et que j’ai dévoré en deux jours : c’était addictif.

J’ai apprécié également les citations dans le livre qui apportent de l’intensité et de la quiétude au récit.

« Accepter de recevoir est un geste de générosité, tu sais… Peut-être encore davantage que le fait de donner. »

J’ai terminé le livre en pleurs. C’est une lecture qui restera à graver dans ma mémoire telle une empreinte indélébile. Je remercie Mélissa Da Costa pour m’avoir fait passer un moment exceptionnel livresque. C’est un livre qui mérite d’être lu pour le message qu’il véhicule. C’est un coup de coeur pour ma part.

« Le véritable voyage de découverte ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux.»

EN BREF :

Ce livre est une belle leçon de vie, plein de sensibilité et je vous le recommande fortement.

Article rédigé par Isa