Verity. Colleen Hoover / Hugo Thriller, 2020. Public conseillé : Adulte

[SP] Je remercie infiniment Netgalley et Hugo Thriller pour m’avoir permise de découvrir ce livre.

RÉSUMÉ :

Lowen, jeune auteure est invitée par une maison d’édition à succéder à Verity Crawford pour écrire la suite de sa série phénomène « les nobles vertus ». Victime d’un grave accident, Verity ne peut plus écrire. Pour s’imprégner de l’univers de l’auteure et achever son oeuvre, le mari de Verity, Jérémy propose à Lowen de venir passer quelques jours dans leur maison du Vermont.

MON AVIS :

Je n’ai lu que deux livres de Colleen Hoover, dont le dernier était « Un bonheur imparfait », livre qui m’avait toute chamboulée.

Avec ce livre, l’auteure s’essaie à un nouveau genre, le thriller psychologique et elle le fait avec brio ! J’avoue que j’ai failli abandonner dès les premières pages et je remercie ma copine Gaëlle de m’avoir convaincu de persévérer dans ma lecture car finalement je ne le regrette pas. Colleen Hoover a su me tenir en haleine jusqu’à la fin, c’est un livre addictif que je ne pouvais plus lâcher ! Nous avons deux femmes que tout oppose, d’un côté Verity auteure de romans à succès, mariée et mère de famille. Son univers va très vite basculé.. Et de l’autre côté, il y a Lowen malheureuse en amour, ses romans ne rencontrent pas le succès escompté. En acceptant d’être le ghostwriter de Verity, ne s’embarque t-elle pas dans une aventure qu’elle ne pourra pas maitrîser ? Il est difficile d’en dire plus au risque de spolier mais sachez que la découverte par Lowen, du manuscrit de Verity va être le tournant de l’histoire. L’auteure arrive à mettre le doute dans nos têtes et à nous retourner le cerveau ! Wahou !! Vérité ou mensonge ? Quelle est la part de vérité dans ce manuscrit ?

« Mon éternité s’entrelaçait à la sienne »

Pour ce qui est des personnages, la psychologie des personnages est bien travaillé : ils sont torturés avec une part de zone d’ombre. Verity est le personnage qui m’a le plus troublé. Je l’ai trouvé dérangeante, ambiguë et froide. Plus j’avançais dans ma lecture et plus je me sentais mal à l’aise : je ressentais les émotions de Lowen et comprenais ses réactions. L’intrigue est bien ficelée et le suspense est au rendez-vous. De plus, la tension monte au fil des pages, j’étais en apnée tout le long du roman ! Pour ce qui est de la maison des Crawford, pour rien au monde, je mettrai mes pieds dans cette maison, il y règne une ambiance axiogène, c’est stressant de savoir que Verity est présente dans la maison. Quant à la fin du livre, elle est magistral ! Je me suis prise une claque en lisant ce livre que j’ai adoré, vous l’aurez compris. Ça ne serait pas du Collen Hoover, s’il n’y avait pas de scènes de sexe et je trouve que ces scènes sont une valeur ajoutée du roman : serait-ce un nouveau genre, le thriller romance ? La plume de l’auteure est efficace, précise et addictive. J’ai passé un agréable moment de lecture.

« Là où je vous conduis, il n’y a pas de lumière. C’est votre dernier avertissement. Nous partons vers les ténèbres. »

EN BREF :

C’est un roman à découvrir d’urgence ! Je vous le recommande vivement.